Accueil
Facebook
Favoris
Chercher

Nous rejoindre sur Facebook
Vous avez un compte sur Facebook ? Rejoignez notre communauté et restez informé de l'actualité du site.


De nombreux changements


Par Julien, le 14/04/2014

Salut à tous ! Je n'ai pas écrit depuis quelque temps car mon blog a été déplacé vers un site plus complet sur lequel vous trouverez beaucoup d'informations. Mais je suis aussi resté muet parce que j'ai traversé une période de stagnation assez longue qui m'a mené à un ras-le-bol général sur la question de la prise de poids. Non pas que je ne m'y intéresse plus mais parce que je n'arrivais plus à progresser et que j'avais fini par me lasser.



L'alimentation


Du côté de l'alimentation, par exemple, manger de grandes quantités peut devenir usant parce que, quand vous avez atteint un certain poids, si vous voulez continuer à prendre de la masse, il faut continuellement augmenter les rations. Or, quand on n'est pas un grand mangeur à la base, ça peut finir par devenir pénible.

J'ai donc remplacé ma collation de l'après-midi et mon petit déjeuner par un shaker plus léger composé de whey, de poudre d'avoine et d'huile de colza, accompagné d'un fruit. Cela m'a déjà soulagé un peu et m'a aidé à contrôler les quantités que je consomme sans trop me forcer.

Grâce à cela, et grâce à d'autres changements (dont je parlerai plus tard), j'ai pu recommencer à prendre du poids tout en minimisant l'impact qu'avait la consommation de plats barbants sur mon moral. Car il faut avouer qu'ingurgiter une grande quantité de céréales plusieurs fois dans la journée, sans voir de résultats, commençait à me taper sur les nerfs.

Désormais, je m'interroge également sur la possibilité de passer à une diète paléolithique, c'est-à-dire à une alimentation qui met de côté les céréales et les produits laitiers mais qui privilégie les protéines, les fruits et légumes, ainsi que les fruits secs. Je sais qu'un tel régime pourrait me satisfaire et m'aider à réguler certains problèmes digestifs car je soupçonne d'être sensible à la consommation de lactose et de gluten.

Un tel mode alimentaire sera peut-être plus difficile en terme de prise de poids car les glucides seront moindre mais cela me permettra peut-être de devenir bien plus sec car je n'ai jamais réussi à me débarrasser totalement de certaines réserves de graisse. La faute peut-être à la peur de redevenir maigre en ne mangeant pas assez.



La musculation


De ce côté aussi il y a eu du changement. En effet, cela faisait des années que je pratiquais la méthode Lafay, avec des résultats mais plus depuis un certain temps. Surement parce que je me suis lassé, que les séances devenaient trop longues et trop fatiguantes. J'avais alors tendance à bacler le travail et à ne plus trop savoir où j'en étais.

J'ai donc décidé de me lancer dans la musculation avec de la fonte cette année, en salle. Et ça m'a plutôt bien réussi car j'ai recommencé à progresser et à prendre du muscle, en supprimant la lassitude. Ca m'a permi de surprendre un peu mon organisme là où il s'était habitué à certains mouvements et au travail au poids de corps.



Le travail et le repos


Et oui, car on l'oublie souvent mais ça a son importance. Personnellement, j'ai souvent eu des boulots physiques et qui me faisaient me lever très tôt. Résultat : j'étais fatigué et je n'arrivais pas à manger suffisamment pour compenser la perte calorique. Au mieux, je prenais du gras car j'utilisais des gainers trop riches en glucides ou en graisses.

Mais à présent, je travaille chez moi, je peux donc me reposer un peu plus et je fais moins d'efforts physiques, donc j'ai moins à manger pour prendre de la masse. C'est un avantage, même si on a tendance à s'encrouter un peu à être trop sédentaire. Mais les beaux jours sont là et je vais peut être pouvoir aller me balader un peu plus!



Conclusion


Tout cela pour dire que lorsque vous stagnez, il faut s'interroger. Certains changements peuvent vous permettre de reprendre votre progression. De mon côté, ces changements se sont faits sur beaucoup de plans et ça a été trés positif pour la prise de masse. Mais quelques fois, il suffit d'un seul changement pour continuer à évoluer.

Prendre de bonnes habitudes c'est bien, mais au bout d'un certain temps on peut se lasser et perdre un peu d'entrain, voire ne plus trop savoir où on en est. Il faut donc savoir se remettre en question. Bien sûr, il ne faut pas non plus aller dans l'excès inverse, c'est à dire, changer continuellement. Progresser demande de répéter ses efforts pendant un certain temps pour voir des résultats. Si vous changer continuellement vos habitudes, il est difficile de progresser et de mesurer les résultats.




Commentaires
Par J2x9bxhitc29 le 11/03/2015
It's good to get a fresh way of lonkoig at it.

Ajouter un commentaire


Ajout de commentaires désactivé.