Accueil
Facebook
Favoris
Chercher

Nous rejoindre sur Facebook
Vous avez un compte sur Facebook ? Rejoignez notre communauté et restez informé de l'actualité du site.


Devenir papa ferait grossir !


Par Julien, le 27/08/2015

On sait que devenir maman a tendance à faire grossir. La grossesse n'y est évidemment pas étrangère puisqu'elle engendre automatiquement une prise de poids. De plus, les hormones sont chamboulées, ce qui pousse certaines femmes enceintes à manger plus que nécessaire. Mais, ce qui est plus étonnant, c'est qu'avoir un enfant ferait également grossir les hommes !



Devenir papa fait prendre du poids


La science nous le dit. Les papas ont tendance à prendre du poids après l'arrivée de leur premier enfant. Lors d'une étude, les chercheurs du Northwestern Medicine ont observé 10.000 sujets masculins pendant 20 ans. Au départ, ces sujets avaient de 12 à 21 ans. L'étude s'est donc terminée lorsqu'ils avaient entre 32 et 41 ans. A ce moment-là, un tiers des participants avaient eu au moins un enfant.
Or, pour une taille moyenne de 1m80, les hommes qui sont devenus papa ont gagné entre 1,5 et 2 kilos. Observation intéressante : ceux qui vivaient avec leurs enfants ont pris environ 1,9 kilos, alors que ceux qui ne vivaient pas avec n'ont pris que 1,4 kilos. Les hommes qui n'ont pas connu la paternité ont, par contre, perdu des kilos, soit une moyenne de 635 g.
Même si les scientifiques se sont contentés de livrer les données sans véritable analyse, on peut assez facilement imaginer ce qui provoque cette prise de poids.



Pourquoi avoir des enfants fait grossir ?


La prise de poids du papa commence généralement pendant la grossesse de la maman. Pendant cette période, cette dernière mange beaucoup plus pour faire face à ses nouveaux besoins énergétiques. Elle mange pour deux. Or, le papa a souvent tendance à suivre le régime alimentaire de sa femme et se met également à manger un peu plus. Il commence à prendre du poids.
Puis, le bébé arrive et il faut s'en occuper. Le papa délaisse donc la salle de sport et son activité physique se réduit à changer les couches de son enfant, le bercer, le laver, mais aussi le nourrir. On note d'ailleurs qu'une bonne partie des papas finissent l'assiette de leur bébé pour « éviter le gaspillage ». Conjuguée à une dépense physique plus basse, cette habitude de finir les assiettes peut vite engendrer une légère prise de poids.



Le phénomène des « dad bod »


Devenir un peu gros parce qu'on est devenu papa ne semble finalement pas si grave puisque, récemment, c'est devenu très à la mode. A l'opposé du culte de l'homme fin et musclé, le « dad bod » est un homme plus rond, avec quelques bourrelets et un peu de muscle. Bref, le profil type du père de famille rassurant et « normal ». Ce papa un peu enveloppé est dorénavant considéré comme sexy car il réconforte et rassure.



Évidemment, devenir un dad bod n'est absolument pas une bonne raison pour faire un enfant. Cela n'est qu'une conséquence. De plus, qu'un homme avec ce physique soit attirant n'est finalement pas très étonnant. En effet, il renvoie l'image du père qui s'occupe plus de sa famille que de son image mais tout en restant suffisamment « protecteur », physiquement parlant.
De plus, il peut également rassurer sa partenaire sur son propre physique. Dans la société actuelle, les canons de la beauté sont aux corps sveltes, sculptés et musclés. Ne pas correspondre à ces canons peut culpabiliser les femmes alors que ce ne sont que des « règles de beauté » dictées par les magazines. Avoir un conjoint avec un corps d'Apollon peut accroître ce sentiment de culpabilité. Alors qu'une femme qui a un dad bod comme mari peut se sentir plus « normale » et moins s'inquiéter de sa propre image.




Commentaires
Pas encore de commentaire

Ajouter un commentaire


Ajout de commentaires désactivé.